Phil'oisiveté

Samedi 25 novembre 2017 - 11:00 - 13:00
Lieu : 
Comme à la Maison (36 rue Chevreul Lyon 7ème)
Description : 

Des vertiges de l’ennui à la volupté de la paresse

Ne rien faire, cap ou pas cap ? Les injonctions à faire ne manquent pas, vite et bien de préférence. Le faire au mieux est accepté, le faire au moins est acceptable. De listes de tâches en cahiers des charges, nous avons intériorisé ces normes sociétales : il y a toujours quelque chose, nous nous trouvons toujours quelque chose à réaliser, une mystérieuse mission à mener à bien ou de quoi nous occuper l’esprit. Ne rien faire suscite moquerie, agacement ou perplexité. Pire, ne pas être occupé nous angoisse : l’ennui doit être banni et évacué. Passer une journée entre une tisane et son PC, à somnoler devant son écran, est devenu un plaisir coupable. Mais est-il seulement possible de ne rien faire ? ou cette expression n’a-t-elle pour unique fonction que de distinguer entre activités jugées dignes d’intérêts et celles qui ne le sont pas ? d’où viennent alors les critères de distinction ? Autant de questions qui nous intéressent dès lors que nous refusons de ne voir en l’oisiveté qu’un état nuisible et répréhensible.

En cette période d’examen quoi de mieux que de venir parler d’oisiveté, de ses vertus et de ses limites !

Nous vous convions à une discussion détendue et conviviale au chaud, autour d’un chocolat, à Comme à la Maison (36 rue Chevreul Lyon 7ème). Vous pouvez proposer une courte intervention d’une dizaine de minutes, ou venir pour ne rien dire, écouter, rêvasser, et bavarder si le coeur vous en dit.