Médiaphi 0 : La question de l'homme aujourd'hui

Thème du dossier: 
La question de l'homme aujourd'hui
Date de sortie: 
mars 2012
Rédacteur en chef : 
Maxime Mariette
Directeur de la publication : 
Christophe Point
Edito : 

 

Par où commencer?...

 

De toute façon pourquoi faudrait-il qu'il y ai obligatoirement un commencement, un point de départ? Ce point est-il nécessaire? Eh non, car un point seul est bien souvent vide. Alors arrêtons-nous en là.Un point c'est tout !

 

Eh non, un point ce n’est rien après tout. Il n'arrête pas l'interrogation. Où peut bien s'arrêter l'interrogation? Par exemple : Pourquoi sommes-nous là? Pour- quoi l'Etre (et surtout pourquoi Heidegger?) ? Pourquoi ce journal? Pourquoi ces mémoires et ces thèses? Pourquoi ces nouvelles et ces essais? Voilà de bonnes questions!

 

Pourquoi un journal plutôt que rien? La question ne semblait pas s'être posée depuis plus de 10 ans dans cette faculté de philosophie. Raison de plus pour nous pencher sérieusement sur cette question. Et pourquoi tous ces « pourquoi »? Et sur- tout comment? Et plus encore, pour qui? Quelle horreur que toutes ces questions!

 

Pour le « comment? » et le « pour qui? », nous pouvons tenter une réponse. Ce journal est le fruit de tous les textes qui nous ont été envoyés par les étudiants de philosophie ou d'ailleurs. Tous les niveaux universitaires sont représentés ici : nouveaux L1, angoissés L2, nerveux L3, rêveurs M1, sérieux M2 et médiatiques professeurs. Et pour qui? Pour vous tous, sans exception et sans tarification.

 

Un point, c'est tout?

 

Eh non, ce fut loin d'être tout, vous l'aurez compris. Ce projet devenu réalité (une réalité à 300 exemplaires exactement) est lié à d'autres mondes et événements. Café Philo, Philociné et bien d'autres vont suivre ou le font déjà. Nous l'espérons, et le promettons. Nous nous excusons pour d’éventuelles fautes ou coquilles. Et surtout nous vous adressons un merci du fond du cœur à tous. En espérant qu’il ne sera pas le dernier.

 

Longtemps nous nous sommes couchés tard, et nous ne vous dirons pas que le Grand Soir Philosophique frappera à notre porte dès demain. Ni que la philosophie lyonnaise est à l'aube d'une ère nouvelle. Mais nous vous disons ceci :

 

« Ouvrez grand les yeux lorsque vous entrerez ce matin à l'Université, car quelque chose se joue ici. »

Éditorialiste: 
Christophe Point
Appel de textes: 
Dimanche 15 janvier 2012 - Mercredi 15 février 2012