Les Ateliers Philo

Origines

Partout, la Philosophie pour Enfant fleurit. En France comme ailleurs : philosopher n’a pas d’âge. Dès sa création, l’association Les Médiations philosophiques agit pour sortir la philosophie des murs de l’Université et, en 2016, la naissance de son projet « Les Ateliers Philo » la pare du leitmotiv « faisons philosopher dans les écoles ! ».

Deux ans plus tard, 30 étudiant.e.s interviennent hebdomadairement dans deux écoles, un lycée professionnel et des bibliothèques. Les séances se déroulent en demi-classe, où tous sont inscrits dans un cercle de discussion. Mais faire philosopher des enfants, c'est quoi ?

 

 

Profession de foi

Notre démarche est un ensemble d’actions pédagogiques : elle vise à éduquer par l’acte de philosopher. En tant qu’étudiants, si la connaissance des philosophes aide à préparer un « atelier philo », il ne s'agit pas pour nous d’enseigner leurs doctrines. Pour le médiateur philosophique, les objectifs généraux d'une discussion sont de

➢ pousser à la rigueur intellectuelle
➢ développer des dispositions démocratiques

Concrètement, le médiateur ne fait jamais que partir des expériences et des mots des élèves. Il n'apporte aucune réponse, au contraire, en favorisant le questionnement perpétuel, il fait saisir qu’il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse philosophique. Par contre, il faut toujours justifier nos opinions : argument, exemple, thèse, comparaison, reformulation, sont autant de moyens qui remplissent cette fonction argumentative.

Argumenter oui, mais il ne s'agit pas d'un débat ! Bien plus que des oppositions entre les élèves, ultimement, une signification commune à tous est recherchée. Si la philosophie n'apporte pas de réponse définitive, c'est parce que nos croyances sont toujours à réévaluer. Les dispositions démocratiques telles que le respect, l'écoute, l'attention, l'entraide sont encouragées dans l’échange entre les participants.

 

Impacts

La recherche en éducation le montre : les retombées pour les enfants dépassent les objectifs généraux, à condition que la régularité soit de mise. C’est pourquoi notre action passe par un suivi des classes et ne se réalise que sur un temps long. La réussite de la Philosophie pour Enfants s’appuie sur un engagement durable. Elle n’est pas un simple geste ponctuel d’une ou deux séances mais une démarche pédagogique.

À l’instar des enfants, notre expérience combinant philosophie et démocratie va croissant. Au-delà du questionnement, l’objectif est d’aider à une éducation citoyenne qui, paradoxalement, s’inscrit dans une pratique au plus proche de l’expérience des enfants.